Troisième et dernière réponse aux évènements du Bataclan, dont l'onde de choc sourde continue hélas de fragiliser et diviser notre pays. 

Planche publiée cette fois dans Tsugi n°88 (décembre-janvier).

Source: Externe