Commencez par lire l'excellente note de cet abruti d'Aseyn chez ces grosses andouilles du blog collectif Damned.

Ça va, vous avez bien rit ? Bon, la suite alors...

Voilà.

Profitez-en pour aller visiter le blog de ce nain macrocéphalique d'Aseyn . Laissez-lui des commentaires : d'une part il en a besoin et de l'autre comme c'est le vague copain d'une connaissance plus ou moins commune, je me sens un peu responsable de son bien-être. Quand aux damned, vous pouvez bien sûr les laisser crever la bouche ouverte.